Le Ghana fait face à 12% de chômage et plus de 50% de sous-emploi

Selon le rapport de la Banque mondiale de septembre 2020, le Ghana est confronté à 12 % de chômage et à plus de 50 % de sous-emploi chez les jeunes, tous deux supérieurs aux taux de chômage et de sous-emploi globaux en Afrique subsaharienne.

Le Centre ghanéen-allemand (GGC), qui est mis en œuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH au nom du gouvernement allemand, s’associe au ministère de l’Emploi et des Relations de travail pour offrir des opportunités d’emploi grâce au programme pilote « Graduate Work et programme de complément de salaire ».

Ce programme poursuit un double objectif. Premièrement, il vise à amortir la reprise post-COVID des petites et moyennes entreprises (PME) réputées en soutenant leur masse salariale alors qu’elles cherchent à recruter de nouvelles mains pour stimuler la croissance des effets de la pandémie de COVID. Sur un seuil de 1 500 cédis, la GGC verse 60 % du salaire du salarié pendant 6 mois et 40 % les 4 mois suivants.

Le programme soutient donc les PME en tirant parti de leur masse salariale pour la croissance, tout en promouvant l’emploi, l’amélioration des compétences et l’esprit d’entreprise chez les jeunes, grâce à leur expérience en entreprise de 10 mois qui sert de tremplin pour la rétention ou d’autres opportunités d’emploi.

Le personnel nouvellement embauché, qui doit se voir attribuer un contrat comprenant son plan de formation, acquiert une précieuse formation en cours d’emploi pour enrichir son expérience de travail, affiner ses compétences, développer ses objectifs de carrière et établir des réseaux d’entreprise qui peuvent s’avérer utiles tout au long de sa carrière. carrières.

Des personnes motivées aux compétences complètes apportent une réflexion nouvelle et de l’innovation sur leur lieu de travail, car les organisations bénéficient des économies réalisées sur leur masse salariale et créent plus d’emplois.

L’initiative contribue donc à la réalisation de l’objectif de développement durable n° 8 en promouvant une croissance économique inclusive et durable, des emplois productifs et un travail décent pour les jeunes.

Le GGC s’associe à TDI Global Limited pour apporter son approche de premier plan au niveau international pour renforcer les capacités de la main-d’œuvre et des entreprises de manière structurée. Grâce au programme My3D (découvrir, développer et déployer) de TDI, les bénéficiaires suivent un programme bien structuré d’auto-découverte et de maîtrise de soi qui leur permet de comprendre leurs forces et leurs lacunes en matière de compétences.

Ils bénéficient ensuite d’une orientation professionnelle, de conseils, d’un mentorat et d’une formation qui développent et optimisent leurs compétences avant et pendant leur période de stage. TDI collabore avec les employeurs pour déterminer leurs besoins spécifiques en compétences, puis équipe les jeunes (My3D Scholars) avec les bonnes compétences professionnelles, les compétences numériques, le leadership et les compétences en entrepreneuriat qui leur permettent d’apporter de nouvelles idées et de l’innovation aux organisations, d’améliorer la productivité et croissance et permettre aux organisations de devenir compétitives à l’échelle internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.